Rêve Eveillé

Une thérapie faisant appel aux états modifiés de conscience pour expérimenter en séance d’autres possibles et transformer par la suite son quotidien.

PROCESSUS

L’activité cérébrale, observable sur électro-encéphalogramme, est caractérisée par quatre rythmes: beta (douze à quarante cycles-seconde), qui correspond à l’état de veille ordinaire, alpha (sept à douze cycles-seconde) qui correspond à l’état de relaxation, de méditation, de lâcher-prise, theta (quatre à sept cycles-seconde) où l’état de relaxation est très proche du sommeil et delta (un à quatre cycles-seconde) qui est le sommeil profond. Les ondes alpha, grâce au ralentissement du métabolisme, favorisent et facilitent la relation entre le moi profond et le vécu présent.
En fluidifiant et en dynamisant ces ondes, le sujet se trouve alors dans des possibilités nouvelles de bousculer ou/et de dépasser les peurs, les inhibitions, les culpabilités, les angoisses, qui se sont accumulées dans son moi profond lors de son vécu passé et l’ont amené à se créer des protections souvent excessives qui l’empêchent de réaliser ses véritables forces vives dans son présent. Ainsi, en établissant une circulation dynamique grâce au travail sur ces états de conscience modifiés, le sujet est alors capable de trouver enfin le bonheur et l’harmonie dans sa vie tant affective que professionnelle ainsi que sur le plan de sa santé.
L’état de conscience modifié qui résulte de cette interaction entre le patient et son thérapeute ne ressemble ni à la conscience ordinaire ni au sommeil. C’est au travers de l’émergence d’images, lesquelles contiennent symboliquement la problématique à régler, et de sensations et d’émotions, que le sujet, accompagné de son thérapeute, va vivre différemment ce processus ludique et va ainsi dépasser dans son conscient, et donc dans son quotidien, des peurs et des inhibitions qui, jusque là, paralysaient sa vie.

DEROULEMENT D’UN REVE

Le patient expose au thérapeute la situation qui lui pose problème ou qui lui est importante au moment de la consultation. En d’autres termes, cette rencontre avec le thérapeute n’est pas basée sur des échanges plus ou moins abstraits ou conceptuels mais sur son quotidien dans l’ici et maintenant. Installé dans une position confortable favorisant le relâchement, le thérapeute amène le patient à se détendre (état alpha) et l’invite à exprimer le plus spontanément, librement possible les images qui peuvent lui apparaître . Même si les images ne viennent pas immédiatement, les manifestations corporelles (émotions, sensations) sont attentivement prises en compte et deviennent un message très informatif pour le thérapeute. De là, la facilitation des sensations corporelles associées aux images engendre un effet opérant vers le dépassement créatif des sources initialement gênantes. C’est un chemin qui, par nature, n’est ni volontariste, ni prévisible, et c’est exclusivement grâce à ce processus qu’il devient efficace et pertinent. Bien entendu, le thérapeute « se contente » d’accompagner le patient dans le cours de l’évolution de son rêve sans intervenir par des jugements ou des interprétations.

LE REVE EVEILLE GUERISSEUR

Le thérapeute propose au patient un scénario que celui-ci va suivre. En fait , il s’agit d’une trame, d’une ossature thérapeutique. Le patient va se trouver face à l’expression en images d’une problématique posée par son inconscient. Il va agir dans son rêve pour trouver le bon chemin, celui qui va régler le conflit et ainsi libérer une mémoire. A la fin du rêve on laisse le patient parler de son ressentit.

Share