Immersion Marocaine

stage passé


L’Equipe de Douar Noujoum vous invite pendant une semaine à vivre l’expérience du jeûne, comme si vous étiez musulman(e). Lever (très) matinal et repas , temps de méditation et de repos, jardinage, repos, piscine, marche sur la plage ou dans la forêt, puis rupture du jeûne, petit déjeuner, musique et chants, hammam… Une semaine pour mieux connaitre la culture musulmane, se rencontrer, échanger et partager et faire la fête!

Une semaine aussi pour purifier le corps, l’âme et l’esprit.

Douar Noujoum vous invite*!

La participation financière est entièrement libre, de 0€ à ce que vous voulez donner.
Les sommes récoltées seront distribuées équitablement au personnel ce qui leur permettra de mieux préparer la fête de la fin du ramadan.
Attention nombre de places limitées à 12 personnes

Conditions de l’offre

L’invitation porte sur l’hébergement, la pension complète, le hammam et les soirées musicales
A votre charge: les frais de voyage pour arriver jusqu’à Douar Noujoum.

LE RAMADAN

L’événement le plus important de ce mois est le jeûne, l’un des cinq « piliers » (arkān) de l’islam. Durant le mois de ramadan, les musulmans se lèvent avant l’aube pour le sahur, le repas précédant l’aube, avant d’effectuer la prière de as-soubh.

Ils doivent arrêter de manger et de boire avant l’appel à la prière et ce jusqu’à ce que commence la quatrième prière de la journée, al-maghrib. Le jeûne doit être absolu depuis que l’aube permet de distinguer « le fil blanc du fil noir » et jusqu’à la nuit (Coran, II, 187).

Les musulmans peuvent continuer à manger et à boire après le coucher du soleil et ce jusqu’à l’appel à la prière d’Al-Fajr le lendemain. Ensuite, le processus recommence pour une nouvelle journée.

Ramaḍān est à la fois fête du Coran (valeur commémorative, puisque c’est le mois où « le Coran descendit comme direction pour les hommes ») et jeûne prescrit. Les musulmans se doivent de faire plus d’efforts pour suivre les enseignements de l’Islam et éviter toutes attitudes et tous comportements contraires aux commandements de leur religion. Les pensées et activités sexuelles durant les heures de jeûne sont également proscrites. Le jeûne est destiné à être un acte exigeant une foi personnelle et profonde, dans lequel les musulmans recherchent une prise de conscience accrue de leur proximité avec Dieu. La spiritualité musulmane en reconnaît une portée ascétique et purificatrice, au même titre qu’un sacrifice.

Les strictes conditions diurnes étant remplies, les musulmans peuvent s’adonner à des réjouissances durant la nuit. Toutefois, les guides spirituels enseignent qu’il ne faut pas dormir toute la journée et qu’il faut rester sobre dans sa conduite et éviter tout excès après le coucher du soleil afin de garder le vrai sens du jeûne : combattre les passions et rapprocher l’âme de Dieu. De plus, le musulman doit rester léger pour les prières nocturnes appelées tarawih qui ne sont pas prescrites, mais fortement recommandées par les théologiens.